Un profil, une banque… Votre courtier vous aide

Les banques ne vous soumettent pas toutes aux mêmes exigences : Vous souhaitez emprunter sur 25 ans ? Vous n’avez pas d’apport ? Vous êtes primo accédant ?…
Autant de questions que votre courtier se posera pour déterminer l’établissement bancaire le plus à même de vous financer et aux meilleures conditions.

Gagnez du temps et de l’argent

La souscription d’un emprunt immobilier vous engage sur le long terme et n’est pas à prendre à la légère. Vous aurez différents éléments à prendre en compte : le taux, l’assurance du prêt, les frais de dossier et la garantie. Parmi la multitude d’offres proposées, un professionnel peut se révéler très utile et n’oubliez pas, un courtier travaille pour vous et non pour la banque ! C’est un avantage important puisqu’il vous aidera à sélectionner la meilleure offre après avoir lui-même démarché les établissements financiers y compris le vôtre. En effet il n’est pas rare d’obtenir un taux plus intéressant dans sa banque de cette manière qu’en passant directement par votre conseiller de clientèle habituel.
Généralement, votre intermédiaire ne prendra pas de frais de courtage, il se fait rémunérer directement par la banque.

Les conditions pour emprunter

Malgré les idées reçues les banques prêtent toujours malgré la crise. Les conditions ce sont cependant un peu durcies. Si autrefois on vous prêtait facilement sans apport ou sur 30 ans, aujourd’hui il faudra sélectionner soigneusement votre partenaire pour obtenir ces conditions, les banques ayant toutes des politiques très différentes. Il en est de même pour les professions libérales ou les CDD, avec ce profil trouver un financement seul n’est pas chose aisée. Le courtier présentera donc votre dossier complet et argumenté à la bonne personne afin de maximiser vos chances d’obtenir le financement qu’il vous faut.
Vous pourrez par ailleurs être informé sur les prêts dits « aidés » tels que le Prêt à Taux Zéro ou le Prêt à l’Accession Sociale afin d’établir un plan de financement adapté.

Un document indispensable : le mandat en recherche de financement

Face à la réglementation de plus en plus sévère encadrant le métier de courtier (dénommé « Intermédiaire en Opérations de Banque et en Services de Paiement »), ce dernier a pour obligation de vous faire signer un mandat en recherche de financement qui l’autorise à démarcher les banques pour vous. Ce document ne vous engage pas pour autant à souscrire un financement par son intermédiaire pour autant.

Actualités

 

Les commentaires sont actuellement fermés.